Au GOS, nous aimons la lecture même si pour être tout à fait honnête nous préférons quand il y a de grandes images et un texte en très gros caractères. Un peu comme dans les livres Winnie l’Ourson (personnage mythique s’il en est, qui est rappelons-le une création anglaise de l’écrivain A. A. Milne et non de Mr Walt Disney).

Bon, manque de pot pour moi, le livre que je vais vous présenter aujourd’hui ne manque pas de texte car bien qu’il s’agisse d’un livre de cuisine c’est également un brillant pastiche littéraire.

« La soupe de Kafka » est l’oeuvre de l’écrivain anglais Mark Crick. Il a décidé de nous présenter quelques recettes simples mais savoureuses et surtout expliquées dans le style de grands écrivains. Nous avons ainsi droit à l’agneau à la sauce d’Aneth à la Raymond Chandler, aux poussins désossés et farcis à la Marquis de Sade, au Rösti à la Thomas Mannn, au Clafoutis grand mère à la Virginia Woolf, les oeufs à l’estragon à la Jane Austen ou encore à la soupe miso Rapide à la Franz Kafka.

Le résultat est une incontestable réussite. Bon, je n’ai pas encore testé les recettes, mais j’ai beaucoup ri. Le gâteau au chocolat à la Irvine Welsh (l’auteur de « Trainspotting ») nous permet de rencontrer un paumé pas très net qui tente de préparer un gâteau au chocolat tandis que débarquent deux de ses amis, croquemorts, qui viennent avec le macchabée (pas question de le laisser dehors, on risquerait de le leur faucher) et la veuve pas trop farouche.

A noter que l’éditeur français a eu la brillante idée de faire traduire chacune des recettes par un(e) spécialiste de l’auteur pastiché. Et, cerise sur le gâteau, les belles illustrations de l’auteur Marc Crick.

Bref, si vous manquez d’idées pour noël, c’est un un beau cadeau pour les amateurs de bonne chair, d’érudition et d’humour.

– « La soupe de Kafka, une histoire complète de la littérature mondiale en 16 recettes » de Mark Crick, Flammarion, 12 euros.
Une édition poche existe également chez « J’ai Lu ».

%d blogueurs aiment cette page :