Martin Parr est l’un des plus grands maîtres de la photographie. Cet anglais excentrique décrypte depuis plusieurs décennies la société de consommation et la culture populaire à travers des photos ultra colorées, avec un mélange d’ironie et de tendresse. Le résultat est souvent hilarant et très bien vu. Sa capacité à saisir un instant, un détail qui pour beaucoup semblerait banal et peu digne d’intérêt, le classe parmi les plus grands photographes contemporains.

Le Jeu de paume (dans le jardin des Tuilleries à Paris) accueille une exposition majeure consacrée aux collections de Martin Parr et à l’une de ses dernières séries de photographies, ‘Luxury’. Conçue en étroite collaboration avec le photographe, ‘Planète Parr’ dévoile la face cachée du collectionneur – livres de photographies, cartes postales, objets ou photographies d’artistes britanniques ou internationaux. « En jouant ironiquement sur le cliché de l’Anglais extravagant aimant à accumuler toutes sortes d’objets différents, Martin Parr laisse apparaitre une autre facette de sa personnalité. La fascination qu’il éprouve pour le banal, son goût pour les exceptions à la règle, aussi bien que pour l’inhabituel et le singulier, donnent à ses collections leur caractère unique. L’exposition révèle, à l’instar d’un cabinet de curiosités, les liens ou références qui unissent objets et photographies ».

Et le moins qu’on puisse dire est que le résultat est passionnant. Tout d’abord on découvre tous ces photographes qui ont inspiré Martin Parr (Tony Ray-Jones, Ian mac donald, Brian Griffin,…). Dans la partie objets, vous trouverez aussi bien une théière à l’effigie de Margaret Tatcher que des tongs Obama ou encore une collection de montres Sadam Hussein,…

L’expo est passionnante et bidonnante. Je vous conseille fortement de vous y rendre rapidement (l’expo ferme ses portes le 27 septembre). Pour les horaires d’ouverture, tarifs et autres informations pratiques, cliquez sur le lien ci-dessous :


Le mini site du Jeu de Paume consacré à l’expo

%d blogueurs aiment cette page :